• Textes de Sagesses

     
  • 1.Ce corps te correspond, qu’il te plaise ou non, il est ton compagnon fidèle. Aime-le et prends soin de lui.
    2.Ta vie te correspond, bien plus que tu ne penses. C’est toi qui la crées chaque jour, et tu choisis ce que tu veux en faire (enfer ?… ou paradis ?…). Les expériences qui te sont présentées viennent de ce qui se passe au plus profond de toi. Tu peux accepter ce programme d’étude et progresser rapidement, ou trouver ce qui t’arrive inadapté, stupide, pas juste….
    3.Il n’y a aucune erreur ! Ce qui t’arrive est l’application parfaite des lois immuables contenues dans chaque atome de l’Univers. C’est parce que je suis, qu’il m’arrive ce qu’il m’arrive ! C’est en tâtonnant que l’on se développe, à travers l’expérience que l’on grandit. Qu’on la pense « ratée » ou « réussie », chaque expérience fait partie du processus.
    4.La vie te répète les leçons dont tu as besoin, jusqu’à ce que tu les aies comprises. Alors seulement tu pourras passer à une autre étape. Tenter d’« échapper » à ton monde ne sert à rien, tôt ou tard il te rattrapera.
    5.Ailleurs n’est pas mieux qu’ici ! Partout où tu iras tu retrouveras ta propre compagnie. Mais à chaque changement à l’intérieur de toi correspondra automatiquement une transformation de ta vie extérieure, de tes relations, de ton monde, de ta perception du monde ! Fais le voyage intérieur, cela vaut vraiment la peine !
    6.Les autres ne sont là que pour te refléter ce que tu es ! Ce que tu perçois chez eux, ce qui te préoccupe, ce que tu aimes ou détestes t’informe de ton état intérieur. La grande majorité des faits t’échappe.
    7.Tu décides ce que tu fais de ta vie ; en acceptant les outils et les ressources qui te sont présentés, tu peux évoluer. Tu as le libre arbitre !
    8.La réponse à tes questions est en toi-même. La réponse qui te convient ne peut venir d’un autre. Ecoute davantage ton intuition ! Regarde mieux ! Ecoute mieux ! Aie confiance en toi !
    9.Il n’est jamais trop tard ni trop tôt. Maintenant est le seul moment dont tu disposes.
    Auteur inconnu.


    votre commentaire
  • L'acceptation de soi

    Vous ne pouvez être nul autre que celui que vous êtes. Alors détendez vous. L'existence a besoin de vous tels que vous êtes.

    Un roi alla dans son jardin et y trouva des arbres, des buissons et des fleurs flétris et dépérissants.

    Le chêne dit qu'il se mourait parce qu'il ne pouvait pas être aussi grand que le pin. Se tournant vers le pin, il le trouva agonisant parce qu'il était incapable de porter des grappes comme la vigne. Et la vigne mourait parce qu'elle ne pouvait s'épanouir comme la rose.

    Puis il trouva une plante, une pensée sauvage, toute en fleur et plus fraîche que jamais. A sa demande, il reçut cette réponse :

    "Il m'a paru évident que lorsque tu m'as plantée, tu désirais une pensée. Si tu avais voulu un chêne, une vigne ou une rose tu les aurais plantés. Aussi ai-je pensé que puisque je ne pouvais être autre chose que ce que je suis, j'essaierai de l'être au mieux de mes capacités. "

    Vous êtes ici parce que l'existence a besoin de vous tels que vous êtes! Sinon quelqu'un d'autre serait là. Vous accomplissez quelque chose d'essentiel, de fondamental, tels que vous êtes.

    Pourquoi devriez-vous devenir un Bouddha? Si Dieu avait voulu d'autres Bouddhas, Il aurait pu en créer autant qu'il en voulait. Il n'en a produit qu'un seul, et cela suffisait. Depuis, Il n'a pas produit d'autre Bouddha, ni d'autre Christ. Il vous a créés vous à la place. Rendez-vous compte du respect que l'univers vous a accordé! C'est vous qui avez été choisi, pas Bouddha, ni Jésus, ni Krishna.

    Leur travail est fait, ils ont offert leur parfum à l'existence. Maintenant, vous êtes là pour offrir le vôtre.

    Jetez un regard sur vous-mêmes. Vous ne pouvez être que vous... il n'est pas possible que vous soyez qui que ce soit d'autre! Vous pouvez vous en réjouir et vous épanouir, ou vous pouvez dépérir si vous vous condamnez. "

    Osho


    votre commentaire
  •  Prière de lâcher prise de Shri Sathya Saï Baba
    Pourquoi t'inquiéter? Laisse moi m'occuper de tes affaires. Je serai Le 
    seul à y penser. Je n'attends que ton total abandon. Je n'interviens que
    lorsque tu sais t'en remettre totalement à Moi, et à ce moment-là, tu n'asplus à te préoccuper de rien. Dis au revoir à toutes tes peurs et tes
    découragements. Tu dois te fier à Moi aveuglément, sinon tu démontres que
    tu ne Me fais pas confiance.
    Lâcher-prise signifie : éloigner tes pensées de toutes préoccupations.
    Laisse tout entre Mes Mains en disant : "Dieu! Qu'il en soit fait selon Ta
    Volonté!" ce qui revient à dire : "Dieu, je te remercie de tout prendre
    entre Tes Mains et de résoudre le tout pour mon plus grand bien."
    N'oublie pas que penser aux conséquences d'une chose est contraire à
    lâcher prise : ce qui signifie que lorsque tu te préoccupes d'une
    situation qui n'a pas le dénouement escompté, tu démontres ainsi que tu necrois pas en Mon Amour pour toi. Tu prouves que tu as oublié que ta vie
    est sous Mon Controle et que rien de M'échappe.
    Ne pense plus jamais : "comment cela finira-t'il? Que va-t'il arriver?" Situ te laisses aller à ces tentations, tu démontres que tu ne Me fais pas 
    confiance. Veux tu que Je m'en occupe, oui ou non? Alors tu dois arrêter
    d'être si anxieux. Je te guiderai seulement si tu t'abandonnes totalement
    à Moi, et quand Je dois te diriger vers un autre chemin que celui auquel
    tu t'attends, sache que Je te porte dans Mes Bras.
    Ce qui te perturbe réllement, c'est ton raisonnement, ta préoccupation, 
    ton obsession à vouloir te débrouiller par toi-même à tout prix. Je peux
    accomplir tellement de choses, autant pour les besoins matériels que
    spirituels de l'être humain quand il se tourne vers Moi et dit : "Je sais
    que Tu T'en
    occupes" et qu'il se repose en paix en fermant les yeux. Tu
    recevras beaucoup, mais seulement lorsque ta prière reposera totalement
    en Moi. Tu m'implores dans la douleur pour que j'intervienne mais selon
    tes désirs.
    Tu ne t'en remets pas à Moi vraiment, tu veux seulement que
    Je M'ajuste à tes requêtes.
    Même dans les circonstances difficiles, dis : "Dieu! Je bénis et remercie 
    pour cette situation difficile,
    cette nécessité. Je Te prie d'arranger leschoses selon Ta Volonté, pour cette vie terrestre et temporelle. Tu sais
    très bien ce qui est le mieux pour moi. "
    Ferme les yeux et dis Moi avec foi : "Qu'il en soit selon Ta Volonté!" et 
    lorsquetu parles ainsi, J'accomplis même des miracles si nécessaire. Je nem'occupe de ta situation que lorsque tu me fais totalement confiance. Je
    pense toujours à toi, mais Je ne peux t'aider complètement que lorsque tu
    t'en remets entièrement à Moi".

    votre commentaire
  • Donnez toute votre énergie à la joie, et la peur disparaîtra. Ignorez la peur, ne prêtez pas attention à la peur, parce que plus vous portez attention à elle, plus elle s’attardera. Investissez-vous totalement dans la direction d’où s’écoule la joie, et la peur disparaîtra comme l’obscurité disparaît lorsque vous apportez la lumière.

    La joie est la lumière. Et la joie est le début d’un grand pèlerinage qui se termine dans la découverte de Dieu. Alors, continuez — sans aucune crainte, parce que l’existence protège toujours ceux qui lui font confiance. Détendez-vous, donnez-vous à l’existence et permettez à la joie de vous submerger. Qu’elle devienne vos ailes, de sorte que vous puissiez atteindre les étoiles.
    Un cœur joyeux côtoie les étoiles.

    C’est seulement les tristes, les chagrinés et les malheureux qui se dirigent vers l’enfer. Ils créent leur enfer. Ceux qui sont dans la joie, le chant, la danse et la célébration créent leur paradis par chacun de leurs chants, par chacune de leurs danses.

    Que vous vouliez créer le paradis ou tomber dans l’obscurité, en enfer, cela est entre vos mains. Ils ne sont pas extérieurs à vous ; les deux sont en vous. Tout dépend de ce que vous choisissez être.
    Choisissez d’être divin, choisissez d’être de plus en plus une personne qui célèbre, choisissez d’être festif, pour que de plus en plus de fleurs puissent fleurir dans votre être, et de plus en plus de fragrance puisse vous être disponible.

    Et cette attitude non seulement vous aidera, elle aidera tous ceux avec qui vous entrez en contact. La joie est aussi contagieuse que toute maladie. Quand vous voyez quelques personnes danser, subitement, vous ressentez que vos pieds y sont sensibles. Vous pouvez essayer de les contrôler, parce que vous avez appris à contrôler, mais votre corps veut entrer dans la danse. Chaque fois que vous avez une occasion de rire, allez-y ; chaque fois que vous avez la possibilité de danser, allez-y ; chaque fois que vous avez la possibilité de chanter, chantez — et un jour, vous verrez que vous avez créé votre paradis.

    Ce n’est pas que nous allons au paradis ; le paradis n’est pas quelque part dans le ciel — c’est quelque chose que nous créons autour de nous.

    C’est un bon début. Avec toutes mes bénédictions, continuez plus en profondeur, en dépit de toute peur. N’écoutez jamais les choses négatives, parce que si vous les écoutez, elles peuvent vous empoisonner, elles peuvent détruire votre joie — gardez celle-ci pure, non polluée. Et ici se trouvent des personnes qui danseront avec vous, qui célébreront, parce que vous avez fait le premier pas vers Dieu.

    Et je tiens à vous rappeler que le premier pas est presque la moitié du voyage.

    Osho
    The Razors Edge, chap 7


    votre commentaire
  • Tu es unique, différent de tous les autres. Sans réserve ni hésitation, je te permets d'être dans ce monde comme tu es, sans une pensée ou une parole de jugement. Je ne vois aucune erreur dans les choses que tu dis ou fais, sens et crois, car je comprends que tu t'honores toi-même en étant et en faisant ce que tu crois être bon pour toi.

    Je ne peux pas traverser la vie avec tes yeux ni la voir à travers ton cœur. Je n'ai pas été là où tu as été ou expérimenté ce que tu as expérimenté, voyant la vie de ton point de vue unique. Je t’apprécie tel que tu es, étant ta propre et unique étincelle de la Conscience Infinie, cherchant à trouver ta propre façon individuelle à créer une relation avec le monde.

    Sans aucune réserve ou aucun doute, je te laisse faire chaque choix afin que tu puisses apprendre de la façon qui te paraît appropriée.Il est vital que tu sois unique, tel que tu es, et non pas la personne que je pense ou que d'autres pensent que tu «devrais» être.

    Dans la mesure de mes capacités, sans me dénigrer ou créer un engagement, je te soutiendrai en cela. Je ne peux pas savoir ce qui est mieux pour toi, ce qui est vrai ou ce dont tu as besoin, car je ne sais pas ce que tu as choisi d'apprendre, comment tu as choisi de l'apprendre, avec qui ou en quelle période de temps.
    Seul tu peux sentir ton excitation interne et écouter ta voix intérieure - je n'ai que ma propre voix.

    Je reconnais que, bien que différents les uns des autres, toutes les manières de percevoir et de vivre les différentes facettes de notre monde... sont toutes valables.

    Sans réserve ni hésitation j'admets les choix que tu fais à chaque instant. Je n'émets aucun jugement à ce sujet car il est essentiel d'honorer ton droit à ton évolution individuelle, car ceci donne le pouvoir à ce droit même pour moi et pour tous les autres.

    A ceux qui voudraient choisir un chemin sur lequel je ne peux pas marcher... et même si je choisissais de ne pas dépenser ma puissance et mon énergie sur leur chemin, jamais je ne te refuserais le don d'amour que Dieu m'a donnée pour toute la Création. Comme je t'aime, ainsi je serai aimé. Comme je sème, je récolterai.

    Sans réserve ni hésitation, je te laisse le droit universel de libre arbitre pour marcher sur ton propre chemin, en créant des étapes, ou bien, en te tenant tranquille quand tu sens que cela est approprié pour toi.

    Je ne peux pas toujours voir l'image élargi de l'Ordre Divin,il n'y aura donc pas question de juger si tes pas sont grands ou petits, légers ou lourds, ou s'ils conduisent vers le haut ou vers le bas, parce que cela ne serait que mon point de vue.

    Même si je te vois ne rien faire et je juge que cela est indigne, je reconnais que tu pourrait être le seul à porter une grande guérison en restant calme, béni par la Lumière de Dieu.

    Parce que c'est le droit inaliénable de toute vie, de choisir sa propre évolution, et sans réserve ou doute, je reconnais ton droit à déterminer ton propre avenir. Avec humilité, je m'incline devant le constat que le chemin que je pense être le meilleur pour moi, n'est pas forcément le meilleur pour toi. Ce que je pense n'est pas nécessairement vrai pour toi.

    Je sais que tu es guidé comme je le suis, suivant ton enthousiasme interne afin de connaître ton propre chemin. Je sais que les diverses races, les religions, les coutumes, les nationalités et croyances dans notre monde nous apportent une grande richesse et nous procurent les avantages et les enseignements d'une telle diversité.
    Je sais que chacun de nous apprend à sa façon unique afin de retourner cet amour et sagesse au TOUT. Je comprends que s’il n'y avait qu'une seule façon de faire quelque chose, on n'aurait qu'une seule personne.

    J'apprécierai ta lumière intérieure unique, que tu te comportes ou non de la façon dont je crois que tu devrais, même si tu crois en des choses que je ne crois pas. Je comprends que tu es vraiment mon frère et ma sœur, même si tu es né dans un lieu différent ou que tu as des idéaux différents.

    L'amour que je ressens est absolument pour tout ce qui EST.
    Je sais que toute chose vivante fait partie d'une conscience et je ressens un amour profond pour le tout... et pour chaque personne, animal, arbre, pierre et fleur, chaque oiseau, rivière et océan, et pour tout ce qui est dans le monde.

    Je vis ma vie au service de l'amour, en étant le meilleur que je peux, me rendant plus sage dans la perfection de la Vérité Divine, me rendant plus heureux, plus sain, et de plus en plus abondant et joyeux.

    Bien qu'au long du chemin tu puisses me plaire ou tu pourrais m'être indifférent, ou me contrarier, je ne cesserai pas de t'aimer, d'honorer ta singularité et de te permettre d'être TOI.

    Ceci est la clé de la paix et l'harmonie dans nos vies et notre Terre parce qu'elle est la pierre centrale de l'Amour Inconditionnel.

    Clés de l'Amour Inconditionnel des Indiens Hopi.


    votre commentaire